La véloroute de la vallée de la Somme

La véloroute ou chemin du halage entre Amiens et Corbie
La véloroute ou chemin du halage entre Amiens et Corbie

La Véloroute 

La Véloroute de la vallée de la Somme est une piste cyclable qui longe le fleuve la Somme. Elle va de Péronne à Saint-Valery-sur-Somme. Des travaux continuent vers  Ham pour au final la relier à L’Eurovéloroute 3 qui reliera Trondheim en Norvège à Saint-Jacques de Compostelle

Plan de la veloroute

Partie 1 Amiens-Corbie

Le Début de l’aventure se situe à Amiens. Pas question de vous faire une visite d’Amiens se serait trop long et mériterait un article complet. Je peux juste vous dire que j’ai démarré du Parc Saint Pierre, situé à côté du quartier St Leu et avec en vue, la magnifique cathédrale et la tour tout en béton de Perret.

Départ AmiensPneus Gonflés à bloc, selle vissée, c’est parti pour la découverte de la Véloroute direction Corbie.

La route est très agréable, elle longe la Somme. On y croise de nombreux promeneurs, joggers, des kayakistes qui vous font signes. Après environ 2km, vous pouvez déjà faire une première halte pour découvrir les expositions en pleine nature, cela ne vous prendra qu’une petite demi-heure mais ça vaut le coup. Mais continuons … Si on longe la Somme, on longe également les Hortillonnages D’Amiens; ils sont composés d’espaces verts, de jardins, de canaux qui tissent une toile d’araignée dans le paysage amiénois.

Un vrai régal pour les yeux, si vous avez du temps n’hésitez pas à les visiter en bateau électrique ou en canoë. Avec de la chance vous pouvez croiser, le bateau-mouche « Le Picardie », une référence touristique pour qui veut manger et profiter de la Somme.

Après le pont et le passage du restaurant le Pré Porus, j’aborde une partie plus calme et moins fréquentée par les touristes. Mais elle reste une partie intéressante par ses habitations et ses jardins. On peut y voir également des cultures maraîchères. Les producteurs y prennent soin de leurs produits et vous pouvez les rencontrer et acheter leurs délicieux légumes ou leurs magnifiques fleurs sur le marché sur l’eau à Amiens et ce chaque Samedi. J’ai à peine 3 kilomètres dans les jambes et pourtant, je suis dejà charmé par la vue des paysages qu’abritent la Somme.

Camon et ses étangs

J’arrive à Camon, l’une des villes étapes, vous pouvez y faire le tour des étangs, vous pouvez également y pique-niquer et profiter du kiosque et des jeux pour enfants. La véloroute longe les étangs de Camon, elle est sécurisée, ce qui est rare, je la reprends juste avant un pont ferroviaire. 

Direction Lamotte-Brebière

Après Camon, je passe des cités ouvrières et les jardins ouvriers qui l’accompagnent. Je suis la voie ferrée qui jouxte Longueau où se présente une partie plus sauvage dès que l’on passe sous le Viaduc Jules-Vernes. Après cela, je file droit dans la nature au fil de l’eau. La balade devient vraiment très agréable. Après un vieux pont ferroviaire, si l’on regarde bien sur le coté, on tombe sur les panneaux qui vous indiquent le marais de Glisy. Il y a la possibilité d’y faire le tour en toute quiétude. A l’entrée,  des tables  sont disposées pour se poser et ainsi que des points d’observations pour admirer les oiseaux sans les déranger.

La Melba

Après cette petite pause, je reprends la véloroute pour arriver à quelques centaines de mètres plus loin à l’écluse et sa maison éclusière « la Melba ». C’est un endroit atypique, où l’on peut s’y restaurer avec des produits locaux ou se rafraichir avec une boisson. La Melba est idéale pour les enfants avec ses activités, il y a des jeux et des Tipis pour jouer aux cowboys et aux indiens. La Melba organise régulièrement des évènements comme des concerts pendant la période estivale.

Et si on continuait … La suite du parcours nous offre des vues différentes de la vallée de la Somme. J’y côtoie également la faune et la flore qui est d’une grande richesse.

Si le paysage m’offre des choses magnifiques, il arrive également que l’on tombe sur une usine comme celle de Roquette située près de Daours et Blangy-Tronville. La vallée de la Somme est propice à toutes sortes de navigations fluviales et l’on peut s’en apercevoir tout au long de la route. Outre les canoës, les bateaux électriques, les barques de pêcheurs, on y croise aussi des barges transportant des produits industriels mais aussi des péniches, qui font office de maisons d’hôtes comme celle « des charmes ».

Une étape à Fouilloy

les etangs de FouilloyJ’arrive maintenant à Fouilloy; après une dizaine de kms, il est temps de faire une petite halte aux étangs de Fouilloy. C’est un endroit sympa pour s’y promener le dimanche en famille et pour se détendre. Si vous avez l’occasion, la mairie de Fouilloy et de Corbie s’associent le 14 juillet pour offrir un magnifique feu d’artifices aux dessus des étangs. Les lumières des fusées et l’effet miroir que peut procurer l’étang offrent un spectacle incroyable.

 

Arrivée à Corbie

L’entrée de Corbie se fait par un pont. Je prends le rond point et je file droit vers le square où trône également la belle mairie de Corbie. Cette petite ville abrite également l’abbatiale, on peut la visiter et l’été à partir du mois de juillet, on peut monter au sommet pour découvrir un très beau panoramique de la ville et de la vallée de la Somme (photos prochainement).

Il y a également une grande place, son office du tourisme, un musée, mais Corbie est une ville de cultures et le théâtre des docks offre régulièrement une programmation alléchante avec des concerts et des pièces de théâtre .

Mi-juin vous avez également la fête dans la rue, un évènement qui regroupe de nombreux artistes de rues, qui viennent des quatre coins de la France. C’est un spectacle très intéressant et à voir absolument. Pour les hébergements, vous avez le camping municipal, il est situé juste à coté de la véloroute, vous pouvez souvent y voir des bateaux accostés.

Corbie était l’étape finale, du moins pour cette partie. La véloroute a encore beaucoup à offrir, alors je reprends mon vélo et mon appareil photo pour vous préparer la suite … à très bientôt ….

sur la route

 

 

Les Jardins de Valloires

Les jardins
Vue sur les jardins et le monastère des jardins de Valloires

Aujourd’hui, visite des jardins de Valloires.

Les jardins de Valloires se situent dans le village d’Argoules dans la Somme en Picardie ou Haut De France.
Les jardins : créés en 1987 par Gilles Clément et Jean-Louis Cousin offrent une variété exceptionnelle de fleurs et d’arbres provenant du monde entier.

allée des cerisiers
Les cerisiers du japon

Une visite guidée vous est proposée mais vous pouvez également vous promener librement.
Le parcours est balisé et un guide vous est remis lors de votre accueil. Comptez environ deux heures pour flâner à travers ses allées. vous avez la possibilité de visiter les jardins, l’abbaye ou les deux.

Vous êtes prêt ? On va voyager …

Dès votre entrée, vous pouvez saisir que des oeuvres d’arts y sont présentées et viennent se marier aux différents jardins. Une exposition de photos, disposée le long du parcours, vous donne la possibilité de voir les jardins par toutes les saisons. Celles-ci vous donneront forcément envie de revenir à différents moments de l’année pour le voir de vos propres yeux.

Un oasis de parfums et de verdure

Un petit chemin vous amène sur « la vue » : Un panoramique qui vous ouvre la voie sur les jardins français, les jardins anglais et les jardins de marais avec en fond la magnifique abbaye.

Le voyage peut maintenant commencer … Les jardins sont composés d’iles, qui regroupent des variétés de plantes, de fleurs et d’arbres, mais aussi des espaces ludiques autour de sculptures de pierre et de coins bucoliques. Pendant votre promenade, vous pouvez aussi admirer les délices gourmands du potager, sentir les parfums de la roseraie. N’oubliez pas de faire un détour  par la prairie faire connaissance de la faune locale. Vous serez également attiré par les senteurs de miel qui se dégage des ruches.

les ruches du jardin
Les ruches

Mais la découverte, l’éducation et la nature reste très présent, c’est ainsi que les jardins des cinq sens vous permettront de voir des feuilles aux structures différentes. vous vous laisserez aller à toucher les écorces rugueuses et de constater la douceur de certaines feuilles. Le parfum des fleurs pourra s’imprégner dans vos mémoires.

fleurs
les fleurs

La mise en scène est étonnante, les matières différentes, Les chemins serpentant les jardins vous emmènent vers de nouvelles découvertes, de nouveaux pays.

Les parfums vous enivrent et les couleurs vous émerveillent.
Les jardins de Valloires sont une pause de douceur où tous vos sens sont mis à contribution.

Découvrez, profitez et partagez …

L’association vous permet de vous restaurer, mais aussi d’acheter certaines plantes et fleurs vues dans les jardins, tout comme des produits régionaux.

Et bonus : Les jardins de Valloires sont à un quart d’heures des premières plages de la baie de somme.
cours d'eau
Le jardin des marais
Scroll to top